Accueil > L’archipel des devenirs > Membres > Kakogianni

Maria

Kakogianni

lundi 19 mai 2014

Docteur en philosophie et membre du Laboratoire d’études et de recherches sur les Logiques Contemporaine de la Philosophie (LLCP). Elle a publié De la victimisation (L’Harmattan, 2012), thèse revue et corrigée pour l’édition, avec une préface d’Alain Badiou. Depuis, elle a mené plusieurs projets de co-écriture, dans une interrogation active de ce que peut être aujourd’hui un « dialogue philosophique ». Voir notamment : Dialogue précaire, M. Kakogianni et J. Rancière (Radical Philosophy, No 181) ; Entretien platonicien, A. Badiou et M. Kakogianni (Lignes, à paraître) ; Bancocratie, M. Cuillerai et M. Kakogianni (Radical Philosophy, No 186)

Parmi ses thèmes de recherche figurent : le discours de victimisation et la subjectivation politique, les Appareils Idéologiques du Marché, la dette symbolique, la pensée de l’émancipation (double génitif), la fonction auteur et le philosophe-lecteur.

Dans ses recherches, l’utopie n’est pas seulement une notion spécifiquement politique liée à la transformation sociale, mais une provocation permanente pour la pensée elle-même lorsque celle-ci se veut créatrice des nouveaux possibles. De l’atopie socratique à l’hétérotopie foucaldienne, la philosophie semble toujours « inquiétée ».

Messages

Un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?